Pour repartir du bon pied, POSITIVEZ !

Pour repartir du bon pied, POSITIVEZ !

Lorsque l’on commence à courir, l’un des principaux freins à notre progression est la motivation, à tous les niveaux et pour tout le monde, si la motivation est absente on ne peut pas progresser ! Alors si par malheur on butte sur l’objectif fixé cela peut-être dur de remettre le pied à l’étrier.

Et pourtant avec un peu d’effort, nos échecs peuvent se transformer en atout et nous donner une force incroyable.

Première mise au point, en tant que sportif amateur, lorsque nous nous fixons un objectif nous devons faire face aux obligations du quotidien qui rendent parfois la réalisation d’un plan d’entrainement plus complexe.

Faire le bilan sur les éléments qui ont été énergivores durant votre entrainement, vous permettra de mettre en place une organisation mieux rôdé pour la réussite de vos prochains challenges.

  •  S’aider d’un spécialiste est une bonne solution, mais l’une des premières choses à faire est d’en parler à votre entourage afin d’évacuer les frustrations et trouver du soutien.

J’en ai discuté avec Heidi Malo, consultante en préparation mentale et membre de l’association Canadienne de la Psychologie Sportive, et pour elle quelque soit le problème rencontré la clé est de rester positif.

Elle nous propose un plan d’action pour retrouver un mental d’acier:

  1. Visualisation : visualisez-vous en forme, au top de notre niveau, acceptez votre blessure ou votre faiblesse ainsi que les modifications que celle-ci vous apporte.
  2. Objectifs : Travaillez sur de petits objectifs sans jugements.
    Par exemple vous pouvez établir des mini-objectifs toutes les semaines.
  1. Pas de comparaison: Ce sont vos petites victoires, ne vous comparez pas aux autres, chacun guérit à son rythme.
  2. Intention de course / mantra : choisissez vous un mantra qui représentera votre course. Par exemple, je vais courir avec fluidité ou je vais apprécier le moment présent ou encore je vais rester calme et confiante. Vous devrez vous assurez de mettre une intention derrière ces mots pour obtenir un bon impact.

Un exemple à suivre :

Elodie Clouvel, en 2012 elle échouait à la qualification pour les JO de Londres en natation et en 2016 elle reportait la médaille d’argent en Pentathlon moderne aux JO de RIO ! Un bel exemple de rebondissement après un échec.
Pour elle « La vie nous envoie ce signal pour affronter les choses et nous faire progresser afin d’être encore meilleur par la suite. Nous détenons les clefs pour surmonter chaque épreuve difficile. C’est à l’intérieur de nous ». Elle conseille « aller au bout de vos rêves, n’ayez pas peur du changement. Il faut vivre l’instant présent et arrêter de regarder derrière nous. Le passé est le passé, c’est maintenant que ça se passe ».

 

 

Author

Follow Us On Instagram @josyrunning