Marathon ça se prépare aussi dans son ventre !

Marathon ça se prépare aussi dans son ventre !

Non, c’est vrai ? On ne court pas un marathon en le décidant le mardi pour le dimanche ? Pourtant j’en connais qui l’ont fait … Ils l’ont regretté ? non même pas ! Mais ils ont souffert !!! Et moi la  souffrance ne m’effraie pas, mais dans une moindre mesure ! Alors je me prépare le mieux possible pour passer 4h agréable et pas 5h de souffrance !

Voilà donc ce que j’ai fait et mes petites asctuces pour ma phase d’entrainement …

  • Cure de vitamines : Bloomizon

Notre alimentation actuelle ne permet pas de remplir 100% de nos besoins quotidiens pour chacune des vitamines essentielles à notre santé. D’autant plus lorsque vous faites du sport, puisque votre corps dépense de l’énergie et des vitamines, donc durant un entrainement de marathon je vous dis pas ! Bloomizon, m’a établis un programme de vitamines sur-mesure adapté à mes besoins pour optimiser mon capital vitalité. J’ai reçu chez moi une jolie boite avec mes doses de vitamines et tous les matins je consultais l’application ou le site internet pour connaître quelles gélules sont à prendre pour me donner un coup de pouce énergétique.

Toutes les infos et pour un bilan de vos besoins en vitamines gratuit sur le site: bloomizon.com

coffret-bloomizon-popup

C’est pas une photo de mon petit déj ça ! Photo Bloomizon.

  • Cure d’oxygène :CELLFOOD®
    Un petit coup de pouce à mes cellules pour qu’elles soient mieux oxygénées !

En gros, CELLFOOD®, est une petite fiole qui contient des éléments très purs : 78 minéraux et électrolytes, 34 enzymes et 17 acides aminés sous forme colloïdale biodisponible qui constituent le nutriment essentiel de chacune des cellules. On sait bien que l’oxygène est vital pour le bon fonctionnement de l’organisme (il alimente tous les systèmes, entraîne les réactions chimiques et élimine les résidus et les toxines). Le CELLFOOD® améliore la biodisponibilité de l’oxygène pour l’organisme grâce à sa capacité unique de « dissocier » les molécules d’eau présentes dans l’organisme (c’est-à-dire en libérant une importante quantité d’oxygène et d’hydrogène naissants directement vers les cellules).

CELLFOOD

  • La base est surtout de manger équilibré et bien dormir !
    Je vous invite à lire mon article dans le Moove N°2 (en kiosque fin avril en ce moment) pour un bon passage dans les bras de Morphée !IMG_2319
    Et manger de tout, en quantité correct, se faire parfois plaisir et ne pas abuser des choses néfastes (4 bières pas 36) c’est la base, mais j’ai bon je sais bien que je n’ai pas besoin de vous le dire !
  • Pensez à prendre un encas avant de partir vous entrainer !

Je m’entrainais le matin, impossible de prendre un petit déjeuner copieux et impossible de partir à jeun (avec le p’tit qui n’est pas aussi rapide que moi le matin, le temps entre le réveil et les premières foulées était vraiment trop long …).
Je faisais donc :
– Orange pressée
– 1 Kiwi et 1/2 banane
– Une madeleine ou un Sport Dej d’Overstim’s, sorte de crème Mont Blanc ultra consistante, top parce qu’on a pas du tout de fringale ! Mais bon je l’utilise que quand je m’entraine vraiment ! C’est quand même ultra calorique !sportdej OverstimsEt en rentrant je me faisais le plus beau porridge du monde ! Pas le temps de prendre une photo pour insta que je le dévorais déjà … En fait j’en rêvais pendant toute ma course !

IMG_2323

  • 3 semaines avant : Stop Alcool … on fait un break … I’ll be back in few weeks … 1 ou 2 bières quand même, ça ne fait de mal à personne, pas à moi en tout cas !
  • 3 jours avant : Tout ce que je mange compte !

Voilà l’entrainement est fini … Maintenant tout se joue dans l’assiette !

J’ai lu religieusement les articles sur le sujet dans mon magazine préféré jogging International … 3 points de la plus haute importance :
– Hydratation primordial : boire, de l’eau et éventuellement du Malto (mais c’est dégueulasse) …
– Faire le stock de glucide : des pâtes, midi et soir, voire même au petit déjeuner pour certains !
– Mangez des aliments facile à digérer : pas question d’avoir des problèmes digestif !!

Evitez d’être malade comme moi et de prendre des antibios … Ça démonte le bide et on le ressent au moment où le corps puise dans ses réserves entre le 32 et 38 kilomètres ! Ouch … j’ai souffert !

Et voilà le jour J, c’est simple, dormez bien, hydratez vous bien, mangez costaud mais digeste !
J’ai mangé une bonne part de gâteau Sport de la marque Overstim’s, quelques amandes, une banane et j’ai bu un thé, au moins 2 heures avant le départ.

Et le marathon vous savez comment ça c’est passé ! Non ? Lisez ici : Je suis de nouveau marathonienne !

Pour la récup, moi j’ai choisi la pire option possible à base de bières, shooters et gros burger … Mais bon on était à Barcelone tout de même !

Si vous souhaitez des conseils pour votre marathon n’hésitez pas à me contacter par mail ça me fera plaisir de vous répondre !

Author

Follow Us On Instagram @josyrunning