Sociologie du dimanche …

Sociologie du dimanche …

(Extrait de mon article dans Running pour Elles N°35)

Début avril, j’ai eu l’occasion d’observer des coureuses à l’œuvre lors du semi-marathon de Bordeaux, étant blessée et donc dans l’incapacité de mettre un pied devant l’autre à une vitesse supérieure à 5km/h, je suis restée durant toute la course au bord du parcours pour encourager les coureuses, bien évidemment je n’encourage que les filles. C’était plutôt amusant d’observer chaque coureuse qui passait devant moi et c’est à ce moment que m’ai venu l’idée de faire un petit article sur les différents profils des « runneuses ». Un peu de sociologie du dimanche n’a jamais tué personne… À l’affut donc des clichés de la course à pied, j’ai pris quelques notes. Six profils bien stéréotypés et pas toujours flatteurs sont sortis du lot, les voici.

FASHION :

Legging imprimé ultra psychédélique, brassière croisée dans le dos et les dernières Adidas au pied, que ce soit pour 5 ou 21 km, la coureuse fashion prends soin de tous les détails de sa tenue. Son chrono elle s’en fiche pas mal ce qu’elle recherche c’est le dépassement de soi, le sentiment de liberté que procure sa foulée sur le bitume et d’avoir les cheveux dans le vent. Pas question de mettre le teeshirt offert par l’organisation, la couleur n’est pas assorti avec ses chaussures, par contre elle utilisera le ruban de la médaille pour en faire un chouchou, « en mode DIY tout se récupère ». Elle n’a pas l’air de souffrir grâce à la BB crème qu’elle a pris soin d’appliquer avant de partir, plutôt mourir qu’être rouge sur la photo finish !

Josyrunning-UnderArmour-Adidas1

HIGHTECH :

Ecouteurs Bluetooth, coupe-vent windstopper® de ouf, semelles thermoformées et la dernière appli qui va bien pour récupérer toutes sortes de données toutes plus inutiles les unes que les autres, la coureuse high-tech aime courir évidemment mais aime presque plus acheter du gadget technologique. Bon celle-ci est un peu plus difficile à repérer, elle est souvent en noir avec des lunettes noires, si elle pouvait elle traînerait un statisticien et son ordinateur dans une remorque mais pour des raisons évidentes de performance elle ne le fait pas.

 

LA MOTIVANTE :

Adidas PURE BOOST-NEWBALANCE
Son leitmotiv « plus on est de fous plus on rit », c’est elle qui donne l’horaire de rendez-vous, qui dit quoi manger avant la course, qui distribue des bandages pour les petits pieds de toute l’équipe. C’est aussi elle la coach, ce n’est pas toujours elle la plus douée mais c’est celle qui en veut le plus. Pendant la course, elle est au milieu de petit groupe de nana qui tire la langue, alors qu’elle gambade presque aisément, elle parle, voire même elle chante, si on considère que « on est pas fatigués, vous êtes pas fatigués, …» est une chanson. Si elle même a un coup de mou ce n’est pas très grave, un passage au ravitaillement et deux photos de groupe plus tard, elle a aura remis le facteur sur le vélo (tiré de l’expression « remettre le facteur sur le vélo, c’est à dire allez mieux)!

Retrouvez les profils de LA VIEILLE ECOLE et de LA NATURELLE dans le dernier RUNNING POUR ELLES N°35 ….
nm_running-pour-elles-num35-juin-juillet-2016_1129

Petite catégorie exclusive …. josyrunning.com :

LA NUE :

Elle est à poil.

 

Lisez mes bêtises tous les 2 mois dans le magazine Running pour Elles !!

A plus les Josy !

 

Author

Follow Us On Instagram @josyrunning