Quoi manger pour mieux courir ?

Quoi manger pour mieux courir ?

Ce que l’on mange influe sur notre humeur, notre couleur de peau, l’épaisseur de nos cheveux, c’est donc tout à fait normal que ça influe sur notre foulée !

Avant, pendant et après une épreuve, ce que l’on met dans notre assiette est important pour que la préparation soit efficace, que la course se déroule au mieux et que la récupération soit douce.
Nous ne sommes pas “control freak” de l’assiette saine (et beaucoup trop gourmandes pour ça), mais il faut tout de même faire attention à quelques principes et avoir sous la main quelques petits produits qui vous aideront à être sereine.

  1. Durant la préparation

 Le plus simple et le plus efficace ==> Une alimentation équilibrée est la clé de la réussite de votre entrainement !
Faites vous plaisir une fois de temps en temps, mais essayez d’être sage le jour qui précède votre entrainement (si il est le matin) et les 2 repas pré-entrainement pour le soir, nos intestins sont mis à rude épreuve durant la course vous le sentirez bien assez vite et le fuel pour nos jambes est directement corrélé à ce que l’on a avalé !

 

AMANDES

Idée d’encas pré-entrainement: Une bonne poignée d’amandes sans sel et une pomme Pink Lady (sucrée et craquante ma variété de pomme préférée)
Et courir à jeun ? Oui pas sans s’être hydrater avant de partir ! Moi j’aime courir le matin avant de petit déj, mais je prends tout de même un Kiwi et un grand verre de jus d’Ananas ! (tous les matins l’hiver je mange un kiwi, je vous en reparlerai).

 

KIWI

2. Quoi manger le matin du Jour J

La GRANDE question ! Pas facile d’y répondre !! Enfin ce qu’il faut surtout c’est manger suffisamment tôt pour se permettre de prendre un bon petit déj et éviter d’être ballonner sur la ligne de départ

 

L’astuce pour régler le problème du petit-déj “quelle quantité, qu’est ce qui se digère bien, qu’est ce qui va m’apporter assez d’énergie” : le Gatosport de Overstim’s
Facile à préparer il y a tout ce qu’il faut pour être au top de sa forme, et en plus argument pas négligeable, il est ultra digeste donc on peut retarder la prise du petit-déj (jusqu’a une heure avant l’épreuve) parfait pour dormir un peu plus longtemps ! Je vous montre pour le moment mais si le mien est réussi vous le verrez, promis …

 

3. Quoi manger après l’épreuve : Bière et chocolat, c’est bien non ?

Bon si on veut faire bien et que le semi n’est qu’une étape dans la préparation d’une autre épreuve … Pensez à régénérer vos muscles avec des protéines et continuer à manger équilibrer … Si vous vous arrêtez là je vous propose un super Brunch avec oeuf bénédicte et pancakes aux fruits (quand même)… hummm (et c’est aussi pour se faire plaisir qu’on court !!

Oeufs bénédictesPancakes

Courage les Josy !

Author

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Follow Us On Instagram @josyrunning